ATTÉNUER
LA CELLULITE

A

CELLULITE

Peau d’orange, capitons, lipodystrophie superficielle. Voilà des termes que nous n’aimons pas associer à notre peau ! Les causes de la cellulite sont variées : hormones, surpoids, manque de sport, mauvaise circulation, rétention d’eau, génétique, mauvaise hygiène de vie…

COMMENT ATTÉNUER LA CELLULITE ?

La peau d’orange touche majoritairement les femmes mais n’est pas uniquement la conséquence d’un surpoids.

Avant d’établir un traitement, il est important d’identifier de quel type il s’agit. En effet, si s’en débarrasser durablement n’est pas une mince affaire, il sera évidemment plus facile de faire disparaitre la cellulite adipeuse que la fibreuse.

Si l’excès de graisse est un facteur à prendre en compte, votre médecin pourra vous proposer une séance de cryolipolyse. Cette technique élimine les cellules graisseuses grâce au froid mais n’agit pas directement sur la cellulite.

C’est pourquoi, en complément d’un programme d’amincissement, votre médecin vous préconisera des séances de radiofréquence. Grâce aux ondes électromagnétiques, le mode « contouring » permet de lisser la peau, en quelques séances puis en entretien régulier.

Enfin, la cellulite étant généralement un problème de circulation sanguine et/ou lymphatique, votre traitement sera complété par un programme de micronutrition notamment avec des produits de drainage naturels.

La cellulite est difficile à éliminer et pour que les effets soient durables, un entretien régulier sera à prévoir.

QUELLE CELLULITE ?

Il existe 3 types de cellulite :

  • Adipeuse : c’est la plus discrète ! Elle se voit lorsque l’on pince la peau, notamment sur les cuisses. Elle est molle et n’est pas du tout douloureuse. Elle peut être causée par un amas graisseux, une sédentarité et un manque de sport. La fameuse peau d’orange se forme au niveau de l’hypoderme, lorsque les cellules graisseuses s’accumulent.
  • Aqueuse : on la reconnait sans même avoir à pincer la peau, elle est peu douloureuse mais souvent synonyme de jambes lourdes et mauvaises circulations (veineuse et lymphatique). Ses capitons sont typiques d’un problème de rétention d’eau.
  • Fibreuse : c’est la plus douloureuse et la plus dure à éliminer car véritablement incrustée dans l’hypoderme. Elle est dure au toucher et visible généralement sur les cuisses, la culotte de cheval, les bras, les genoux… Avec le temps, les mauvaises habitudes alimentaires et physiques, une mauvaise circulation, la cellulite fibreuse se forme dû au collagène qui entoure les cellules graisseuses en les emprisonnant durablement.

Start typing and press Enter to search